arts louise lachance legault
medium mixte, mixed media

 

Comme j’écrirais bien si je n’étais pas là…

Pourquoi? Dirais-tu? Parce que je serais ailleurs.

Et où serais-tu? Attends que j’y pense.

Et que ferais-tu? J’écrirais encore ou peut-être…

Et comment? Autre chose…

Et quoi? Laisse-moi y penser…

Tu veux savoir : et voilà!

 

Alors si je n’étais pas là, j’écrirais mes tableaux, avec tous les mots qui me passeraient par la tête.

J’en garderais quelques uns et j’en cacherais d’autres.

Je ferais un arc-en-ciel de mille lettres qui prendrait forme et vie.

Tous ces mots unis par la vie et pour la vie sur cette feuille, toile de mes pensées et de mon âme.

LLL

 

Mon carré de sable

 

Il est immense mon carré de sable.

Il s’étend sur des milles et des milles sous les rivières, sous les lacs, sous la mer d’un continent à l’autre.

Le sable est chaud, blanc comme la neige et fin comme de la farine, disaient mes petits.

Parfois lisse, parfois rugueux, il devient poussière balayé par le vent.

Je le sens dans mes mains, fluide et sec, pâteux et mouillé, créant des formes éphémères sans cesse renouvelées.

Combien de grains de sable?.....

Comme c’est beau!  L’eau qui le recouvre change continuellement, du bleu au gris, du beige au blanc,

son aspect change sans cesse.

Je l’entends frapper,  se retirer, revenir au gré des vagues, de la brise et des marées.

Si je m’approche, le sable sent bon, il est salé, il est beau, il chante, toujours poussé par la mer qui le modifie constamment.

Ce carré de sable, je le regarde, je l’admire sans cesse renouvelant toutes ses ondulations, ses mouvements, son odeur,

sa légèreté, sa tendresse,  sa puissance, sa couleur, sa chaleur.

C’est à mes pieds à perte de vue que  je lui confie tous mes secrets.                                                              

LLL